Puissance, rendement et capacité de chauffe

PUISSANCE, RENDEMENT ET CAPACITÉ DE CHAUFFE : DES NOTIONS IMPORTANTES MAIS À RELATIVISER

LA PUISSANCE EN KW

Les meilleures performances du poêle sont obtenues à forte puissance. C’est pour cela qu’il est très important de déterminer avec un spécialiste votre besoin en termes de puissance. Une puissance mal définie peut provoquer un inconfort (trop ou pas assez chaud) et une détérioration prématurée du poêle. La référence est d’environ 1KWh pour 10m2 dans une maison traditionnelle et 1KWh pour 20m2 dans une maison RT 2012. Cette mesure n’est pas absolue car d’autres paramètres entrent en compte. Vous devez donc faire appel à un spécialiste qui vous aidera à définir votre besoin en prenant en compte le volume à chauffer, le tirage, la situation géographique et l’isolation de votre maison ainsi que la température ambiante souhaitée. Ne pas vous focaliser exclusivement sur celle-ci. Dans le cas d’un poêle sous-dimensionné, l’appareil peinera à réchauffer votre maison et fonctionnera sans cesse en surrégime pouvant entraîner une usure prématurée de l’appareil (corps de chauffe, vermiculite) et bien évidemment une surconsommation de combustible. Dans le cas d’un poêle surdimensionné, l’appareil fonctionnera en sous régime favorisant une mauvaise combustion ce qui entraîne l’encrassement du corps de chauffe, des conduits et un noircissement de la vitre. Le poêle pourrait également chauffer de manière trop importante par rapport à la dimension de la pièce, entraînant une surchauffe de votre habitation.

LE TAUX DE RENDEMENT DES POÊLES DE QUALITÉ

Le taux de rendement est le rapport entre l’énergie produite et le combustible consommé. Plus le rendement est haut, moins vous consommez de combustible (bois ou pellet). Les fabricants affichent obligatoirement le taux de rendement du poêle. Pour bénéficier des aides de l’état, le rendement doit être supérieur à 70. Il existe beaucoup d’appareils avec des rendements bois supérieurs à 80 et 90 pour les pellets. Ces appareils offrent généralement un gage de fabrication de qualité.

LES PIERRES D’ACCUMULATION

Certains poêles sont dotés de pierres d’accumulation de chaleur que vous pouvez ajouter en option sur certains appareils. D’autres sont conçus entièrement en pierre d’accumulation (ce sont les poêles de masse). Les pierres d’accumulation permettent au poêle à bois d’emmagasiner la chaleur produite lorsque le foyer est à plein régime pour ensuite la restituer durant plusieurs heures. Ce procédé permet de garder la maison à température plus longtemps, même quand le feu est éteint.

DES MATÉRIAUX DIFFÉRENTS POUR DES USAGES SPÉCIFIQUES

L’ACIER

L’acier sera à privilégier pour sa rapidité à restituer la chaleur : une meilleure conductivité et une meilleure montée en température. Votre pièce à vivre sera donc chauffée plus rapidement. En revanche, une fois le poêle éteint, l’acier se refroidit très vite. L’acier est de chauffer rapidement à haute température. Ce matériau combiné à un plancher chauffant s’adapte parfaitement évitant ainsi l’inertie simultanée de deux systèmes de chauffage. On associe un poêle en acier à un chauffage secondaire pour une utilisation en chauffage d’appoint comme le soir ou le weekend. Esthétiquement, l’acier possède de meilleures finitions. Plus lisse et légèrement satiné, il offre un design plus moderne.

LA FONTE

La fonte nécessite plus de temps pour monter en température et emmagasiner la chaleur. La restitution de la chaleur s’effectue plus lentement, et la chauffe est plus agressive sur une plus longue durée. Les appareils avec des habillages en fonte sont souvent installé dans les cheminées existantes. A noter que les distances au feu sont beaucoup plus importantes sur les appareils en fonte et que l’étanchéité du foyer résiste moins dans le temps.

LA PIERRE OLLAIRE ET LE GRÈS

La pierre ollaire ou le grès sont des matériaux dont la montée en température est lente. La chaleur se diffuse de manière homogène pour un grand confort. Elle emmagasine un maximum de chaleur et est capable de la restituer durant plusieurs heures une fois le poêle éteint. Le temps de diffusion de la chaleur dépend de la masse de pierre ollaire. Les poêles en pierre ollaire sont adaptés à une utilisation quotidienne. Ce matériau optimise au maximum le chauffage au bois. D’un point de vue esthétique, la pierre ollaire offre un aspect gris béton. Étant un matériau naturel, chaque pièce est unique et le rendu haut de gamme. Très contemporain, la pierre ollaire se marie avec tous les styles d’intérieur.

LA CÉRAMIQUE

Très robuste, la céramique est très facile d’entretien. Elle est plus appréciée pour son aspect que pour ses propriétés d’inertie (sauf pour de très grandes épaisseurs). La céramique est obtenue par le mélange de poudre d’émaillage, de colorants et de granulats, permettant ainsi la création de poêle de couleur, d’aspect mate ou brillant.

Les 5 critères incontournables d’un poêle à granulés de qualité

Un poêle à granulés combinant une fabrication en fonte, en acier et en vermiculite est plus étanche et favorise une plus grande durabilité de l’appareil. La fonte et l’acier sont utilisés pour la rigidité de l’appareil, tandis que la vermiculite à la faculté de monter rapidement en température.

LA QUALITÉ ACOUSTIQUE ET CAPACITÉ DU RÉSERVOIR

Les appareils à granulés en fonctionnement diffusent un léger bruit. Il peut s’intensifier en période de grand froid lorsque le poêle est à pleine puissance.

En fonction de la gamme du poêle à granulés choisi, la technologie peut être différente, réduisant ainsi le bruit de l’appareil :

  • Les poêles à air pulsé fonctionnent à l’aide de ventilateurs pour diffuser la chaleur.
  • Les poêles débrayables permettent de couper le ventilateur pendant quelques heures
    seulement (2 à 4 heures suivant les données constructeurs).
  • Les poêles à convection naturelle ne possèdent aucun ventilateur. Il s’agit de poêles très
    haut de gamme.

L’ERGONOMIE DE L’APPAREIL

La capacité du réservoir est un élément à prendre en compte en fonction de votre mode de vie. Plus le réservoir est grand, plus il est possible de charger en granulés et d’augmenter l’autonomie. Sur certains appareils, une fonction d’allumage à distance (via votre smartphone) permet de déclencher le poêle durant votre absence.

Afin de réduire la consommation de pellets et optimiser le fonctionnement, la programmation
s’avère utile et efficace Les modèles équipés de sondes de température permettent une régulation très précise. Très faciles d’utilisation et d’entretien, certains poêles sont fournis avec une télécommande afin de régler le poêle à distance. Il existe 3 modes en fonction du niveau de gamme de l’appareil choisi : Manuel : vous allumez et éteignez en fonction de vos besoins et vous indiquez la température souhaitée Programme par plage horaire hebdomadaire : si vous partez une bonne partie de la journée, vous définissez les périodes durant lesquelles votre appareil devra chauffer et la température souhaitée (exemple : plus chaud le matin et la journée et moins la nuit).
L’appareil s’allumera, s’éteindra et règlera sa puissance en fonction de votre programmation

Programmation automatique en fonction de la température souhaitée : vous définissez les températures souhaitées par créneau horaire et l’appareil se gérera tout seul en fonction de la température de la pièce. Ce type de programme n’existe que sur les modèles milieu et haut de gamme.

LA DIFFUSION DE CHALEUR DANS D’AUTRES PIÈCES : OPTION CANALISABLE

Certains appareils sont canalisables avec des gaines d’air chaud de plusieurs mètres pouvant envoyer de l’air chaud dans d’autres parties de la maison, ce qui peut permettre potentiellement de chauffer toute une maison avec un seul appareil. Dans ce cas, il faudra que la puissance soit choisie en fonction du volume total de la maison.

LE PARAMÉTRAGE AVANCÉ

Dans le tableau de bord des poêles à granulés, des fonctions de paramétrage avancé vous permettent de personnaliser l’appareil en fonction de votre mode de vie et de la configuration de votre maison. Ces fonctions ont la volonté d’offrir un confort de chauffe mais également de favoriser les économies d’énergie.

Chauffage principal ou chauffage d’appoint

LE CHAUFFAGE AUX GRANULÉS
Le principal avantage du poêle à granulés est son autonomie. Grâce à son réservoir à granulés, il peut chauffer sans manutention durant plusieurs jours (en fonction de la grandeur du bac) et dispose d’un programmateur qui lui permet de régler sa température comme sur un radiateur. Souvent utilisé comme chauffage principal et il peut chauffer toute une maison en fonction de la puissance de l’appareil et de la configuration des pièces. Veillez à choisir un appareil avec un réservoir important (cela va de 15 à 35kg) en fonction de votre besoin d’autonomie en votre absence. Le poêle à granulés est alimenté électriquement pour la gestion de sa programmation. Il ne fonctionne donc pas en cas de coupure d’électricité.C’est sa seule limite.
LES NORMES ET LABELS
Les normes et labels régissent les règles de fabrication et d’installation des poêles. L’intérêt est de vous assurer un confort de chauffe, de la performance et de la sécurité. Ces règles vous garantissent des produits respectueux de l’environnement : la puissance de chauffe est plus importante pour une utilisation moindre de bûches ou granulés. Contrairement aux énergies fossiles, telles que le pétrole, le gaz ou le charbon, le bois utilisé comme combustible est une énergie durable et renouvelable ayant un rejet de CO cinq fois inférieur. Il existe deux types de combustibles au bois, les bûches et les granulés de bois (ou pellets), qui entrent dans la constitution des énergies renouvelables dès lors qu’ils sont gérés de façon durable. Il existe des normes permettant de contrôler la qualité telles que : – « NF bois de chauffage » pour le chauffage aux bois-bûches – « NF granulés biocombustibles » (norme française) ou «DIN+» (label Allemanrd reconnu mondialement) pour le chauffage aux granulés de bois. Les labels FSC et PEFC garantissent la reforestation des arbres abattus. Leur consommation n’affecte donc pas les ressources disponibles, ainsi le poêle affiche un bilan carbone neutre lors de son fonctionnement, en consommant autant de CO pour sa croissance que ce qu’il rejette lors de la combustion.
FLAMME VERTE
Le label Flamme Verte a été créé par les fabricants d’appareils domestiques avec le soutien de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie). Chaque poêle est donc contrôlé dans des laboratoires. L’objectif de Flamme Verte est : “de promouvoir l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et d’émissions polluantes, sur laquelle s’engagent les fabricants, signataires de la charte Flamme Verte” (source : www.flammeverte.org).
NORDIC SWAN  
Le label Nordic Swan (Cygne Nordique) est le label écologique officiel des pays scandinaves, créé en 1989 par le Conseil Nordique des Ministres. Il est également le label ayant le plus niveau d’exigence en matière de respect de l’environnement. Le but initial de cette action était de créer une conscience collective au sujet de l’environnement. Le Nordic Swan va plus loin que son homologue français Flamme Verte en prenant en considération l’impact du produit durant sa vie entière, depuis les matières premières nécessaires jusqu’au recyclage du produit. Le produit doit aussi répondre de ses performances, qui doivent être aussi bonnes qu’un produit non certifié. La norme RT2012 appelée également « Réglementation Thermique des bâtiments neufs 2012 », est une fiche d’application concernant tous les types d’appareils de chauffage au bois. Elle a pour but d’encourager l’installation d’appareils favorisant les économies d’énergie dans les maisons neuves. Ici, les critères ne sont pas définis par les fabricants, mais ils sont tenus de com Le Cygne Blanc est un label de type 1, il s’agit donc d’un “écolabel reconnu au niveau européen et définis par catégorie de produits et fondés sur une étude du cycle de vie”. Ce label vous assure un poêle respectueux de l’environnement en vous garantissant une réelle qualité de fabrication. Les critères Nordic Swan sont les suivants :-La consommation d’énergie -La consommation d’eau -Les aspects climatiques -L’origine des matières premières -Les effluents dangereux -Le conditionnement -La gestion des déchets -L’utilisation de produits chimiques