PUISSANCE, RENDEMENT ET CAPACITÉ DE CHAUFFE : DES NOTIONS IMPORTANTES MAIS À RELATIVISER

LA PUISSANCE EN KW

Les meilleures performances du poêle sont obtenues à forte puissance. C’est pour cela qu’il est très important de déterminer avec un spécialiste votre besoin en termes de puissance. Une puissance mal définie peut provoquer un inconfort (trop ou pas assez chaud) et une détérioration prématurée du poêle. La référence est d’environ 1KWh pour 10m2 dans une maison traditionnelle et 1KWh pour 20m2 dans une maison RT 2012. Cette mesure n’est pas absolue car d’autres paramètres entrent en compte. Vous devez donc faire appel à un spécialiste qui vous aidera à définir votre besoin en prenant en compte le volume à chauffer, le tirage, la situation géographique et l’isolation de votre maison ainsi que la température ambiante souhaitée. Ne pas vous focaliser exclusivement sur celle-ci. Dans le cas d’un poêle sous-dimensionné, l’appareil peinera à réchauffer votre maison et fonctionnera sans cesse en surrégime pouvant entraîner une usure prématurée de l’appareil (corps de chauffe, vermiculite) et bien évidemment une surconsommation de combustible. Dans le cas d’un poêle surdimensionné, l’appareil fonctionnera en sous régime favorisant une mauvaise combustion ce qui entraîne l’encrassement du corps de chauffe, des conduits et un noircissement de la vitre. Le poêle pourrait également chauffer de manière trop importante par rapport à la dimension de la pièce, entraînant une surchauffe de votre habitation.

LE TAUX DE RENDEMENT DES POÊLES DE QUALITÉ

Le taux de rendement est le rapport entre l’énergie produite et le combustible consommé. Plus le rendement est haut, moins vous consommez de combustible (bois ou pellet). Les fabricants affichent obligatoirement le taux de rendement du poêle. Pour bénéficier des aides de l’état, le rendement doit être supérieur à 70. Il existe beaucoup d’appareils avec des rendements bois supérieurs à 80 et 90 pour les pellets. Ces appareils offrent généralement un gage de fabrication de qualité.

LES PIERRES D’ACCUMULATION

Certains poêles sont dotés de pierres d’accumulation de chaleur que vous pouvez ajouter en option sur certains appareils. D’autres sont conçus entièrement en pierre d’accumulation (ce sont les poêles de masse). Les pierres d’accumulation permettent au poêle à bois d’emmagasiner la chaleur produite lorsque le foyer est à plein régime pour ensuite la restituer durant plusieurs heures. Ce procédé permet de garder la maison à température plus longtemps, même quand le feu est éteint.

DES MATÉRIAUX DIFFÉRENTS POUR DES USAGES SPÉCIFIQUES

L’ACIER

L’acier sera à privilégier pour sa rapidité à restituer la chaleur : une meilleure conductivité et une meilleure montée en température. Votre pièce à vivre sera donc chauffée plus rapidement. En revanche, une fois le poêle éteint, l’acier se refroidit très vite. L’acier est de chauffer rapidement à haute température. Ce matériau combiné à un plancher chauffant s’adapte parfaitement évitant ainsi l’inertie simultanée de deux systèmes de chauffage. On associe un poêle en acier à un chauffage secondaire pour une utilisation en chauffage d’appoint comme le soir ou le weekend. Esthétiquement, l’acier possède de meilleures finitions. Plus lisse et légèrement satiné, il offre un design plus moderne.

LA FONTE

La fonte nécessite plus de temps pour monter en température et emmagasiner la chaleur. La restitution de la chaleur s’effectue plus lentement, et la chauffe est plus agressive sur une plus longue durée. Les appareils avec des habillages en fonte sont souvent installé dans les cheminées existantes. A noter que les distances au feu sont beaucoup plus importantes sur les appareils en fonte et que l’étanchéité du foyer résiste moins dans le temps.

LA PIERRE OLLAIRE ET LE GRÈS

La pierre ollaire ou le grès sont des matériaux dont la montée en température est lente. La chaleur se diffuse de manière homogène pour un grand confort. Elle emmagasine un maximum de chaleur et est capable de la restituer durant plusieurs heures une fois le poêle éteint. Le temps de diffusion de la chaleur dépend de la masse de pierre ollaire. Les poêles en pierre ollaire sont adaptés à une utilisation quotidienne. Ce matériau optimise au maximum le chauffage au bois. D’un point de vue esthétique, la pierre ollaire offre un aspect gris béton. Étant un matériau naturel, chaque pièce est unique et le rendu haut de gamme. Très contemporain, la pierre ollaire se marie avec tous les styles d’intérieur.

LA CÉRAMIQUE

Très robuste, la céramique est très facile d’entretien. Elle est plus appréciée pour son aspect que pour ses propriétés d’inertie (sauf pour de très grandes épaisseurs). La céramique est obtenue par le mélange de poudre d’émaillage, de colorants et de granulats, permettant ainsi la création de poêle de couleur, d’aspect mate ou brillant.